Droit dans les murs

Le 2 octobre 2017 s’est tenue à l’Ecole des Hautes Etudes en santé publique (EHESP) de Rennes, une journée d’actualité des politiques de l’autonomie organisée par la CNSA et l’EHESP, intitulée : « Le virage inclusif » : Quelles transformations pour les Établissements et Services Médico-Sociaux ?

Mathilde FUCHS s’est invitée, pour le CLHEE, à cette journée destinée « aux acteurs opérationnels et institutionnels intervenant dans le champ de l’autonomie et aux élèves des différents cursus de l’EHESP », qui prévoyait une fois de plus de parler de nous entre professionnels et associations gestionnaires, c’est à dire sans nous.

Immédiatement après l’introduction de la journée, elle est intervenue pour rappeler notamment les termes de la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées qui exigent de la France non pas « un virage inclusif », mais la mise en place d’une véritable politique de désinstitutionnalisation.

Savourez la réponse de Julie MICHEAU, Directrice Scientifique de la CNSA, pour qui la désinstitutionnalisation est presque un gros mot.

 

Lien vers le commentaire de l’article 19 de la Convention des Nations Unies relatives aux droits des personnes handicapées (en anglais) : General comment on article 19: Living independently and being included in the community.

 

 

Les commentaires sont clos.